Publié le 15 Décembre 2015

Après une courte approche théorique en salle de la problématique des avalanches, nous sommes partis sur un parcours alpin et souterrain en Chartreuse, « le trou de l’aigle ».

Sur la route du retour nous avons trouvé quelques plaques de neige au col de porte pour réaliser des exercices de recherche DVA.

Lire la suite

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 9 Novembre 2015

Summer time à Presles

Un titre normalement pas trop d'actualité, et pourtant... Hier il faisait très (trop?) chaud à Presles.

Une bonne journée passée avec Léo, Siméon et Virgile de l'école d'aventure ainsi que Benjamin et Aurélien, 2 adultes greffés sur la sortie.

Direction Presles donc, avec le matin un parcours rapide de la via de Choranche pour (re)voir l'encordement, les anneaux de buste, la progression en corde tendue, le rappel... Avant de passer l'après midi sur 2 petites grandes voies dont les dernières longueurs auront donné du fil à retordre!

Pas trop de photos cette fois-ci, on fera mieux à la prochaine sortie!

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 30 Octobre 2015

Stage escalade de la Toussaint

C'est maintenant une habitude, chaque année à la Toussaint l'école d'aventure propose un mini stage de 3 jours en étoile autour de Grenoble sur le thème de l'escalade.

Cet automne avec les 6 jeunes inscrits nous sommes encore bien passés entre les gouttes! Première journée à Lans en Vercors, l'occasion de (re)voir les manips de base d'escalade, d'aller batailler dans quelques voies "old school" du secteur (Baptiste se souviendra longtemps de "Humour noir"...), puis d'aborder les manips de grandes voies aux Petits piliers avant le rappel de la gorge. Il faisait presque trop chaud ce 26 octobre...

Mardi changement de rocher et changement de style, direction St Léger en Maurienne. Le schiste cristallin local est peu adhérent mais propose de belles fissures plus ou moins larges. Corentin fait ses premiers pas en tête, Mattéo découvre les joies de l'artif sur friends et coinceurs tandis que Baptiste règle son compte à "Persévérance", une large écaille/cheminée quasiment élevée au rang de mythe depuis notre dernier passage pimenté d'une spectaculaire gamelle d'une de nos jeunes recrues pourtant prometteuse! ;) .

Enfin dernier jour, la pluie est annoncée, mais on ne sait pas quand! Alors on joue la carte de la proximité modulable: Comboire. Nous parcourons les 2 vires en corde tendue, puis une fois la pluie installée nous migrons vers Espace Vertical pour finir ces 3 jours bien complets!

Mattéo à Lans.

Mattéo à Lans.

St Léger.

St Léger.

Baptiste dans Persévérance.

Baptiste dans Persévérance.

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 6 Octobre 2015

C'est le titre de cette vidéo retraçant le voyage entre Angleterre et Ecosse de 7 ados (15-18 ans) de l'école d'aventure. L'objectif: partir à la découverte du terrain sur lequel l'alpiniste anglais Chris Bonington (qui fêta ses 80 ans en 2014) fit ses premiers pas en escalade.

Après une année à grimper, chercher des financements, se documenter pour préparer le voyage, s'entraîner au maniement des coinceurs, notre petite troupe décolle en août 2014 pour Edimbourg avec des rêves de "Sea Stack" et de Old Man of Hoy plein la tête... La météo en voudra autrement, et c'est sur les falaises du Peak District et autour du Ben Nevis qu'ils feront leurs premiers pas sur le gritstone et le gabbro local, une expérience à la fois proche et exotique à la découverte d'une culture de la grimpe bien différente de la notre...

Un film naïf et artisanal retrace leur voyage et leur vision de l'escalade sur coinceurs; à découvrir ici:

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 5 Octobre 2015

escalade à Paklenica, été 2015

escalade à Paklenica, été 2015

C'est la rentrée.

Vous pouvez retrouver toutes les infos relatives à l'école d'aventure sur le site du CAF Grenoble-Isère.

L'inscription aux sorties se fait sur le site dans la rubrique programme. Selon les activités le nombre de places peut être limité.

 

Date

Activité

Destination

Horaire

Encadrant

participants

lundi 5 octobre 2015

Soirée de présentation

Local CAF

19:00 – 20:30

Benoit

 

 

Julien

dimanche 11 octobre 2015

Parcours aérien et souterrain

dent de crolles

9:00 – 18:00

Benoit

8 max.

lundi 26 octobre 2015

Multi-activité, escalade, spéléo, canyon

En étoile autour de Grenoble

9:00-18:00

Julien

8 max.

mardi 27 octobre 2015

9:00-18:00

mercredi 28 octobre 2015

9:00-18:00

dimanche 8 novembre 2015

Escalade/via corda

Presles

9:00 – 18:00

Julien

8 max.

dimanche 13 décembre 2015

Ski hors piste

Chamrousse

9:00 – 18:00

Benoit

8 max.

Sécurité neige

dimanche 10 janvier 2016

Cascade de Glace

Vaujany

8:00 – 18:00

Benoit

8 max.

dimanche 24 janvier 2016

Ski de  Montagne

7 laux

8:00 – 18:00

Benoit

8 max.

dimanche 7 février 2016

Cascade de Glace

Villard Reymond

9:00 – 18:00

Benoit

8 max.

lundi 22 février 2016

Stage Ski de randonnée

Raid au départ de Névache, massif des Cerces

9:00 –18:00

Benoit

6 max.

 

 

mardi 23 février 2016

mercredi 24 février 2016

dimanche 20 mars 2016

Spéléologie

Vercors

9:00 – 18:00

à définir

8 max.

à définir

Piolet jeunes

Chamonix

8:00 –18:00

Benoit

8 max.

à définir

dimanche 3 avril 2016

Escalade

Vercors 

9:00 – 18:00

Julien

8 max.

samedi 21 mai 2016

Alpinisme

Course avec bivouac

9:00 – 18:00

Benoit

6 max.

 

dimanche 22 mai 2016

samedi 4 juin 2016

Canyon

Furon

9:00 – 18:00

expl'eau

8 max.

samedi 18 juin 2016

Alpinisme

Oisans

9:00 – 18:00

Benoit

6 max.

 

dimanche 19 juin 2016

samedi 1 août 2015

Camp d'été

À définir

 

Benoit

Julien

10 max.

 

Voir les commentaires

Rédigé par benoit

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 26 Août 2015

Voyage en Sloatie: le récit

Voici le récit du séjour grimpe de l'école d'aventure vu de l'intérieur, et c'est Annabelle qui nous raconte son voyage!

"C'est le 10 Août au matin qu'on part de Grenoble avec un minibus plein à craquer de matos et de provisions et des projets plein la tête. Notre première destination: Val Di Mello en Italie. On arrive en soirée et, à peine les tentes montées, notre groupe de 7 jeunes encadré par Julien et Benoit, va se défouler sur des superbes blocs de granite, biens mérités après des longues heures de route. Le cadre est magnifique: cascades, falaises, glaciers, rivières et des montagnes à perte de vue. Dès le lendemain, on part à la découverte des falaises environnantes.

Le Val di Mello.Le Val di Mello.

Le Val di Mello.

Ce sont des dalles de granite bien finaudes: une escalade tout en adhérence qui demande donc une grande confiance en nos pieds et un temps d'adaptation! Baptiste, Julien, Alice et Annabelle tentent, après une longue approche, Vortice Di Fiabre en 3 longueurs de 5c, mais obligés de redescendre dès la première, vaincus par une traversée bien trop engagée. Ils rejoignent donc le reste du groupe en perdition dans Caffè, 3 longueurs de 5c-6a bien dur, que malgré tout, on sortira tous après quelques essais supplémentaires. Nous enchaînons avec un peu de bloc en soirée pour clore cette deuxième journée.

L'horrible dalle de Caffè.

L'horrible dalle de Caffè.

Pour notre troisième journée dans le Val Di Mello nous nous lançons dans Il Risveglio Di Kundalini, une grande classique de 10 longueurs en 6a+ max, avec seulement quelques pitons en place. Des longueurs mythiques en fissure sur un très beau rocher nous ont permis de réviser le placement des protections amovibles comme les friends ou les coinceurs et surtout les coincements de pieds et de mains. A la fin de cette grosse journée de grimpe rien de mieux qu'un plongeon dans les eaux glaciales de la rivière depuis des blocs haut-perchés!

Baptiste dans la traversée sous le toit de Kundalini.

Baptiste dans la traversée sous le toit de Kundalini.

Même si on aurait bien aimé rester encore plus longtemps dans ce magnifique endroit, il faut qu'on reparte, si on veut avoir assez de temps pour découvrir d'autres sites. On décide tout de même de s'arrêter sur un petit site de bloc et de couenne à un quart d'heure de Val Di Mello seulement, qui nous permet de grimper un peu, malgré la longue route qui nous attend encore pour rejoindre Arco en Italie.

Couenne sur la falaise de Sasso Remenno, dans le Val MasinoCouenne sur la falaise de Sasso Remenno, dans le Val Masino

Couenne sur la falaise de Sasso Remenno, dans le Val Masino

C'est à deux heures de route de notre but, que la nuit tombe. Nous nous arrêtons donc pour bivouaquer dans un champ en haut d'un col. Dès le lever du jour, on reprend alors la route et on ne restera pas longtemps à Arco: juste le temps de faire quelques voies dures sur un beau calcaire orangé et on repart déjà pour Paklenica, en Croatie ou l'on arrive à 3h du matin.

Du Val di Mello à Paklenica, en passant par le Passo di Crocedomini et par Arco.Du Val di Mello à Paklenica, en passant par le Passo di Crocedomini et par Arco.
Du Val di Mello à Paklenica, en passant par le Passo di Crocedomini et par Arco.

Du Val di Mello à Paklenica, en passant par le Passo di Crocedomini et par Arco.

Après une nuit passée sur un étrange emplacement de camping-car on s'installe dans le camping, nos tentes plantées à peine à 20m de la mer. Bien qu'un peu fatigués à cause du voyage on va découvrir les gorges du parc national. Nils, Julien, Alice et Annabelle se lancent dans Domzalski, une classique en 4 longueurs 6a max, tandis que Oscar et Loïc et Benoit, Baptiste et Jules partent dans Karabore, juste a droite, en 5b max, assez engagée. C'est une escalade sur des larges cannelures de calcaire, assez coupantes par endroits. On finit la journée par un peu de couenne sur des belles colonnettes et une bonne baignade dans la mer.

Domzalski et Karabore.
Domzalski et Karabore.
Domzalski et Karabore.
Domzalski et Karabore.
Domzalski et Karabore.
Domzalski et Karabore.

Domzalski et Karabore.

Couenne à Paklenica.Couenne à Paklenica.

Couenne à Paklenica.

Alors que nous pensions qu'en Croatie nous allions avoir que le beau temps, la météo se dégrade. Dès notre entrée dans le parc national, le matin de notre deuxième journée à Paklenica, il se met à pleuvoir des cordes et nous sommes obligés de rentrer au camping, creusant des rigoles le plus vite possible autour des tentes pour évacuer les eaux torrentielles qui inondent notre campement. Nous retentons donc notre chance l'après midi: une grande partie du groupe se lance dans Andi & Max en 2 longueurs, sous la pluie, alors que Benoit, Baptiste, Jules et Annabelle se réfugient sous une arche avec des voies très dures mais bien plus au sec. Et côté météo, nous ne sommes pas au bout de nos peines: le lendemain nous nous faisons tous piéger par la pluie durant les grandes voies que nous tentions et nous nous réfugions donc dans les gros dévers, ou Benoit nous monte les cordes dans les voies dures. Ce n'est qu'en fin d'après-midi que nous pouvons enfin profiter d'une éclaircie pour faire Hugga Wugga en 3 longueurs en 6b max, pendant que Baptiste, Jules et Benoit préféreront un peu de voies courtes en cannelures.

Hugga Wugga.Hugga Wugga.

Hugga Wugga.

C'est notre dernière journée à Paklenica, que le soleil se montre enfin. La motivation au plus fort, on part tous dans Karamara Sweet Temptations, 4 longueurs en 6a+ max qu'on enchaîne avec Kanjonski, une course d'arête avec des énormes cannelures qui nous mène directement au sommet, avec vue sur la mer.

Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.
Karamara sweet temptations et Kanjonski.

Karamara sweet temptations et Kanjonski.

Ensuite, ceux qui n'avaient pas encore fait Domzalski profitent du reste de la journée pour s'y lancer, pendant que Julien, Nils, Alice et Annabelle partent dans Dreaming The Lost Friends, une voie magnifique en 5 longueurs de 6a+ max. On se retrouve tous aux couennes près de la route, alors que la nuit est déjà tombée, tous bien fatigués par cette grosse journée.

Dreaming the lost friends.Dreaming the lost friends.
Dreaming the lost friends.
Dreaming the lost friends.Dreaming the lost friends.

Dreaming the lost friends.

La pluie refait son apparition le jour suivant et nous décidons donc de reprendre la route dès le matin pour nous rendre à Osp en Slovénie. Malheureusement la météo n'y est pas meilleure et on pose juste un pied en Slovénie avant de repartir en direction de l'Italie, où on se console avec quelques pizzas. On passe notre dernière nuit dans un champ, juste derrière des vignes.

Voyage en Sloatie: le récit
Voyage en Sloatie: le récitVoyage en Sloatie: le récit

Nous repartons ensuite avec le but d'aller grimper sur un site de bloc qui se trouve sur notre chemin, mais celui-ci étant désormais devenu une base militaire italienne, on se replie à la falaise de Gran Rotsa à Val Clarea. C'est un petit site de couenne sur un beau gneiss orange, avec juste au pied, une petite rivière. L'assurage avec les pieds dans l'eau est vraiment très agréable. Mais pas le temps de traîner, il faut déjà que l'on reprenne la route, Grenoble est encore loin. C'est vers 21h qu'on revient, avec pleins de beaux souvenirs et de projets en tête, au local CAF, d'où on était partis 11 jours plus tôt, sans même pouvoir imaginer tout ce qu'on allait vivre.

Voyage en Sloatie: le récit
Voyage en Sloatie: le récit
Voyage en Sloatie: le récit

Un grand merci à Julien et Benoit qui nous ont accompagnés et surtout supportés pendant ces 11 jours qu’on n’oubliera pas de si tôt!"

Voir les commentaires

Rédigé par Annabelle

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 6 Juillet 2015

Pour fuir la canicule, nous sommes partis bivouaquer au Mont Aiguille.

Samedi, nous avons pris le temps de réviser les "manips" à la Pierre aux Corneilles avant l'approche. Puis à 15h, avec tout le nécessaire de bivouac et 5 litres d'eau chacun, nous avons attaqué le sentier. Il nous faudra un peu moins de 5h pour gagner le sommet par la voie normale. La prairie du Mont Aiguille est un site de bivouac exceptionnel, c'est bien connu, ce soir nous sommes entre 20 et 30 à dormir sous les étoiles.

Le dimanche, après une descente matinale, nous sommes allés nous rafraichir dans les dernières vasques du canyon des "Moules Marinières".

Voir les commentaires

Rédigé par benoit

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 17 Juin 2015

Le WE du 6-7 juin un petit groupe de 6 jeunes du CAF encadrés par Benoit Chanal ont réalisé la traversée de l'arête à Jojo en Chartreuse et celle du Gerbier dans le Vercors.

Il était initialement prévu de faire le Mont Aiguille et de bivouaquer au sommet mais aux vues des orages prévus pour ce WE nous nous sommes rabattus dans des courses d'un jour avec la possibilité de dormir dans la cabane des Clôts bien au chaud.

Nous avons donc fait le samedi 6 juin l'arrête à Jojo, une arête facile pour permettre au groupe de prendre de l'aisance, de revoir et approfondir les manips de cordes et les noeuds de base, tels que le cabestan ou le demi-cab.

Après cette arête, nous avons repris la voiture et sommes partis en direction de Villard de Lans. Nous avons rejoint la cabane des Clôts à une petite heure de marche juste avant la pluie et les éclairs ...

Une bonne nuit à 13 dans la cabane et le groupe était reparti pour faire l’arête du Gerbier, toujours surmotivé !

Nous avons remonté un goulet sur environ 10m puis le groupe a commencé cette traversée sur un beau calcaire. Les cordées ont bien avancé en plaçant coinceurs (friends) et sangles.

Nous avons fini juste avant que la pluie arrive et c'est par un court rappel d'une vingtaine de mètres que nous rejoignons le chemin ramenant à la cabane et au mini-bus du CAF.

Encore un très beau WE avec le CAF, le Mont-Aiguille sera pour la prochaine fois !

Week-end arêtes en Chartreuse et Vercors
Week-end arêtes en Chartreuse et Vercors
Week-end arêtes en Chartreuse et Vercors
Week-end arêtes en Chartreuse et Vercors
Week-end arêtes en Chartreuse et Vercors
Week-end arêtes en Chartreuse et Vercors
Week-end arêtes en Chartreuse et Vercors

Voir les commentaires

Rédigé par Oscar

Publié dans #Alpinisme, #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 9 Juin 2015

Quelques photos d'un week-end passé sur les arêtes.

Voir les commentaires

Rédigé par benoit

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0

Publié le 18 Mai 2015

Les jeunes n'étant pas assez nombreux pour aller au camp 4 de Fontainebleau se sont joints aux grands pour un stage à Annot et dans le Verdon.

Histoire de ne pas s'ennuyer, nous avons pu varier les plaisirs avec :

- Du bloc le premier jour (dans le 14ème et 2ème virage), histoire de s'échauffer en douceur sur le caillou et se familiariser au grès de nos envies. Difficile de s'y retrouver dans les cotations mais en tout cas c'est dur : placement, compression, jeté, tout est permis!

- Deuxième jour : Fissure en terrain d'aventure sur des voies de couenne.
Nous rejoignons le secteur de la vire intermédiaire, où Ben et JC nous montent les premières cordes avant que les plus téméraires osent s'essayer à la pose de coinceur
+ La Cheminée du Père noël 6a+

+ Dedicata Val Di Mello 6a

+ Hand Training 6a

+ Spitalgie 6c
+ Lake Placid 6b
+ Les gapençais 5+/6a
+ Krusty et le demi Boudin 6b
+ Mettez çà sur m'Annot 6b
Un bon entrainement de Dulfer et/ou de coincements de pieds et de mains selon les techniques et des grosseurs des fissures. Et de quoi apprendre à faire des gants avec du strap pour avoir moins mal! Certains finissent même par faire des voies en tête.

- Troisième jour : Grande voie
Une fois n'est pas coutume, nous ne sommes pas les seuls Grenoblois au camping classique de La Palud-sur-verdon.
Aussi après le plan A, B et C, c'est finalement le plan D qui nous conduit à séparer la team en deux groupes :
+ Deux cordées partent dans Hybridoïde : 4- ; 5b ; 6b ; 6a ; 5c+ ; 6b+ ; 6a+ ; 6a+
Une voie semi équipée surtout dans les voies dures, et pas si facile que ça dans les voies moins dures.
JC suivi de Marie et Annabelle ont pris la tête tandis que Sam et Alex les suivaient en réversible.
+ Le reste de la troupe descend ensemble les quatre rappels au secteur Escales pour se séparer ensuite dans Sucepé : 6b+ ; 5c ; 6a ; 6a+ ; 6a+ ; 5c+ (Franck, Julie et Etienne) et Chlorochose : 5b+ ; 5c ; 5b+ ; 5b ; 5a+ ; 5b ; 5b (Ben suivi de Juliette et Clément / Virginie et Lydie). Une fois au sommet rien de tel que la plus belle 6a du monde pour clôturer la journée : dernière longueur de Wide is Love !

- Quatrième jour : Grande voie
Nous partons tous au secteur de la dent d'Aire pour nous dispatcher tous dans des grandes voies pas trop longues :
Les cantonniers / Gringo Loco / Le Petit Chat
Nous nous retrouvons au sommet pour le pique-nique puis pendant que certains préfèrent aller se baigner au lac de la Sainte croix, d'autres se finissent dans les dernières longueurs du secteur Escales Pichenibule avec : Ctulub, Le genou de Claire, wide is love

Retour difficile sur Grenoble avec de beaux bouchons pour clôturer le WE de l'ascension! Mais cela valait vraiment le coup de descendre dans le sud vu la météo à GRENOBLE pendant le WE. Vivement que l'on retourne faire un WE mythique d'escalade avec des voies majeures à Annot ou dans le Verdon!!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par julie

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0