Publié le 8 Septembre 2019

escalade, jeunes, Grenoble, club, montagne
arête des 3 conseillers, Néouvielle

Lundi 29 juillet 2019, du matos de partout derrière le local du caf et une première question s’impose pour le départ de ce sixième rock trip, comment tout faire rentrer dans le camion. Une joyeuse partie de Tetris s’impose donc mais tout semble rentrer. On peut donc partir pour la journée de voiture qui nous attend. Une pause en approchant de Toulouse fut l’occasion de faire les courses (et des courses de cadis). Puis une partie de bloc s’impose. Elle fut largement dominée par Jules qui s’offre de belles réalisations dont un bon pan déversant qui aura malmené plus d’une épaule. On trouve un beau petit champ qui sera un bon spot de bivouac pour le soir.

escalade, jeunes, Grenoble, club, montagne
les blocs de la vallée d'Aure

               Après une nuit ponctuée par une averse imprévue, nous partons chercher le beau temps côté Espagnol à la falaise de las Devotas. Nous arrivons sur un site de couenne plein soleil, nous attendons donc l’ombre en apprenant / révisant des manips de grandes voies ou de secours. Après avoir mangé, la température a enfin baissé et nous attaquons les voies. Les voies se révèlent très « conti », un style qui ne conviendra pas à certains acharnés de têtard parc. Mais les voies sont belles et amusantes à grimper et un certain morse réussit à sortir quelques belles envolées sur colos. En tout cas, nous ne pouvions que confirmer le surnom de las bouteillas. Un bon bain froid au bivouac de la vallée de Pineta permit de bien finir la journée.

escalade, jeunes, Grenoble, club, montagne
Les colonettes de "las bouteillas"

               Pour ce troisième jour, la météo nous permit un retour en France. Nous passons à 5 min près le péage qui permet de monter au lac d’Aubert. Nous nous séparons en deux groupes. Un premier groupe avec Nils, Riccardo, Loup, Cyprien, Fabien et Baptiste part au pic du Néouvielle pour aller faire l’arête des trois conseillers. Après un pique-nique plutôt copieux, nous attaquons une belle voie sur un très bon rocher qui permet de (re)voir l’assurage en mouvement. La descente commença par un bon petit névé où la ramasse était de mise.  Le deuxième groupe se dirige lui vers le granit yosémitique du Pic d’Espade. Annabelle, Virgile, Jules et Benoit grimpent Noir Tango pendant que Castor et Siméon survole les malheurs de Pikatchou.

escalade trad, jeunes, Grenoble, club
Annabelle dans Noir Tango, Pic d'Espade

               Le quatrième jour commença par quelques heures de route avec un arrêt pour faire les courses. Nous sommes ensuite aller faire le canyon de Gondo. Un petit parcours très intense où l’on trouvera plusieurs sauts et tobogans à faire et refaire. L’accès à certain demandait une entraide assez poussée. La journée se finit au camping de Panticosa, le seul de la semaine.

canyon, jeunes, Grenoble, club, montagne
Canyon de Gondo, Espagne

               Après avoir préparer les sacs pour les deux prochains jours, nous partons vers le col du Pourtalet d’où part la marche d’approche du refuge  et du lac de Pombie à coté duquel nous nous poserons pour le bivouac. Après avoir posé une partie des affaires, nous partons sur les contreforts du pic du midi d’Ossau ou nous nous séparons en deux groupes. Le dièdre d’orchis reçu la visite de Jules, Virgile, Adrien, Annabelle Benoit et Baptiste. On se souviendra de cette voie pour un certain « diedro herboso » et le relais suspendu qui suivait ainsi que pour sa longueur dure (estimer à 7a) qui fit vibrer tout le monde. Nils, Loup, Siméon, Ricardo, Cyprien et Fabien remonte de leur côté et chacun avec son style l’élégant « dièdre de 120m ».

Puis tout le monde se retrouve le soir sur les blocs majeurs juste à côté du bivouac.

escalade, jeunes, Grenoble, club, montagne
Le bivouac du lac de Pombie

               Pour le dernier jour de grimpe, on se resépara en deux groupes. Annabelle, Nils, Adrien, Virgile et Baptiste partirent avec Fabien dans le direct sud-est de la pointe Jean Santé. La journée commença par un oubli de corde au bivouac par Adrien ce qui lui valut un petit aller-retour. On se retrouva ensuite bloqué derrière une cordée espagnole affreusement lente que l’on a doublée en tchoutchou entre L5 et L7. S’en suit une morsification d’un friend qui resta malheureusement bloqué ainsi que l’oubli d’un machard posé sur un béquet. Qui mérite le trophée ? Cyprien, Loup, Jules, Siméon, Ricardo et Benoit s’engagent eux dans la traversée Petit Pic- Grand Pic, une belle course d’arête sur l’exceptionnelle andésite locale. Nous rentrons au parking de nuit et décidons de rester dormir sur place.

escalade, jeunes, Grenoble, club, montagne
Au sommet du Petit et avant le Grand Pic du Midi d'Ossau

               Le dernier jour fut l’occasion d’enchainer la voie la plus longue du stage, la directissime Ossau-Grenoble en 9h.

Voir les commentaires

Rédigé par Morse

Publié dans #ecole d'aventure, #Alpinisme

Repost0