Publié le 21 Avril 2018

4 jours de stage dans le massif du Caroux (Hérault), une destination un peu incongrue quand on habite dans les Alpes ? Oui et non !

 

D'abord parce que c'est granitique, beau et dépaysant. Ensuite parce qu'à une période où la plupart des itinéraires alpins de ce type (courses d'arêtes, voies en terrain d'aventure de niveau abordable) sont encore enneigés, ici pas de problème de fonte des neiges. Bon ok, quand on arrive sur place après 4h de route et une semaine de pluie dans les Gorges d'Héric, difficile de dire que le site est "en conditions". D'ailleurs la piste goudronnée qui remonte le long du torrent d'habitude surfréquentée est déserte, c'est un signe...

 

La première voie, l'Arête Marre, parcourue sous la bruine, met de suite dans le bain (sans jeu de mots !): installation d'une main courante au dessus de la rivière en crue pour l'accès, première longueur transformée en ruisseau, une grenouille dans une prise: parfois la difficulté ne réside pas uniquement dans la cotation (ici un modeste 5a)... Et c'est formateur !

 

L'arête Marre en top conditions...

L'arête Marre en top conditions...

Le lendemain on tente un départ à pied du camping, histoire d'échapper au racket des 3€50 du parking de l'entrée des Gorges... On part pour la Desmaison à la Tour Carrée d'Aval, une voie plus sérieuse encore en cours d'égouttage malgré le retour du soleil. Ça donne un démarrage délicat dans L1, et une longueur clé en 6a mouillée/moussue dans laquelle il faut être connaisseur pour apprécier... On reste malgré tout sécu dans le placement des coinceurs sur ce terrain délicat, ce qui prend du temps, trop pour enchaîner comme prévu avec le Grand Livre.

Voie Desmaison...Voie Desmaison...
Voie Desmaison...Voie Desmaison...

Voie Desmaison...

Mais peu importe: la descente passe au pied de 2 fissures vierges d'équipement, une fine où presque tout le monde pourra s'exprimer en tête, et une large, plus ou moins malcommode selon qu'on cherche à s'y coincer au fond ou qu'on choisit de prendre un peu de recul en grimpant en écart... Une très belle petite voie de 2 longueurs, le Dièdre Rouge, sera également gravie par une partie du groupe, avant de rentrer au camping faire de la slackline et manger des pâtes... Ou de la semoule, je ne sais plus...

Stage de Pâques dans le Caroux
Stage de Pâques dans le CarouxStage de Pâques dans le Caroux

J3, Tant pis, cette fois on se gare au parking... Mais comme on décolle de bonne heure, banco, ça passe juste avant la mise en place de la barrière ! Objectif du jour, l'Arête des Charbonniers, une arête de 250m avec selon où l'on passe 1 ou 2 passages en 5a, mais surtout très peu de matériel en place. Un terrain où alterne longueurs dans les ressauts et corde tendue dans le facile: bref un itinéraire pour brasser de la corde. A la sortie, difficile de se repérer, on choisit de redescendre dans la ravin des Charbonniers. Une descente où il conviendra de rester un peu réveillé...

Arête des Charbonniers.Arête des Charbonniers.
Arête des Charbonniers.
Arête des Charbonniers.Arête des Charbonniers.

Arête des Charbonniers.

De retour dans la vallée, on prend l'option "baignade dans la rivière sous le regard incrédule des promeneurs", avant un aller-retour express au camping pour récupérer le matériel de couenne et faire quelques longueurs à l'entrée des Gorges.

Couennes du soir...
Couennes du soir...
Couennes du soir...

Couennes du soir...

Dernier jour, Avec la contrainte de rentrer pas trop tard à Grenoble. On choisit une voie dans un vallon plus à l'Est, au Pilier du Bosc. Les approches se suivent et se ressemblent: encore des traversées de torrent, pas toujours très bien négociées... Pas grave, aujourd'hui il fait vraiment chaud. La voie (Les petits pas), se parcourt en 3 grandes longueurs, dont une très belle et exigeante L2 en fissures/dalle raide, et surtout L3, un 4c complètement majeur qui après un départ d'abord décevant dans un couloir terreux, termine en s'enroulant pendant 25m autour du fil d'un pilier vertical et aérien en rocher très sculpté ! Descente sans histoire, retour à Grenoble vers 20h, ouf, ça passe...!

Les Petits Pas.Les Petits Pas.
Les Petits Pas.Les Petits Pas.
Les Petits Pas.Les Petits Pas.

Les Petits Pas.

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #ecole d'aventure

Repost0